Siège Social (à l’UDAF) : 11 rue Albert Lebrun - 54000 NANCY

                                      Nos partenaires :

les groupes d’entraide rassemblent des personnes endeuillées qui partagent ensemble leurs difficultés, se soutiennent et retrouvent confiance dans leurs propres ressources.

Pour qui ?

Les groupes d’entraide accueillent des personnes touchées par le deuil (d’un parent, frère, sœur, conjoint, enfant, ami) ayant besoin de partager avec d’autres personnes endeuillées leur ressenti et leurs émotions.

Elles se sentent moins isolées, retrouvent confiance en elles dans leurs propres ressources, et cheminent dans le deuil.

Christophe Fauré (psychothérapeute spécialiste du deuil) recommande de parler du défunt pour « user la charge émotionnelle douloureuse ». Parler encore et encore….

Fonctionnement

Avant d’intégrer un groupe, la personne endeuillée est reçue en entretien préalable par 2 bénévoles. Cet entretien permet de vérifier sa demande et présenter le fonctionnement de l’association. A l’issue de l’entretien, la personne décide ou non de participer au groupe.

Les groupes sont encadrés par deux animatrices et parfois une observatrice. Si les participants sont nombreux, et si la situation le permet, il peut être proposé des groupes avec des deuils plus spécifiques : parents endeuillés, deuil après suicide.

A chaque rencontre un thème lié au deuil est suggéré par les participants ou les animatrices.

Les règles de fonctionnement du groupe seront remises à chaque nouveau participant.

Quand ?

les participants peuvent être accueillis tout au long de l’année, dès qu’ils le souhaitent. Les groupes se retrouvent une fois par mois le samedi matin selon un calendrier établi.

Où ?

A Maxéville (banlieue Nord de Nancy) les places de stationnement sont gratuites autour de la salle. Deux lignes de bus s’arrêtent aux alentours (ligne 13 et 32, arrêt Maxéville Mairie)

Caroline, 44 ans

« C’est le seul endroit où j’ai pu vraiment déposer mon fardeau et malgré d’autres aides cela m’a été nécessaire pour continuer à avancer. »

Paulette, 78 ans

« à chaque rencontre d’échange, c’est la bouffée d’oxygène, une source d’énergie, la reprise d’un souffle quand on a du mal à sortir la tête de l’eau.»

Marie, 28 ans

« J’avais peur de pleurer devant des gens que je ne connaissais pas. En fait, on est tous dans notre douleur et on se sent libre. Ça me permet de relativiser et d’accepter mes propres émotions, qui sont souvent semblables à celles des autres. »

Contactez-nous
Téléphone : 07 60 05 62 51 contact@deuilespoir.fr​

Accueil - Groupe Adultes - Ateliers Enfants - Convivialité - Qui sommes-nous ? - Actualités

Site réalisé par l'agence marketing nancéienne WEDOO.FR